La sortie de leur premier EP n’est pas passée inaperçue au sein de la scène brestoise. Si d’aucuns les connaissent pour leur passé electro – pop, c’est sous une pluie d’acid que les deux frangins de SZ souhaitent désormais s’affirmer. Rencontre avec Paul et Ronan.


Au delà d’être deux frères qui font de la musique électronique, qu’est-ce que SZ ? Qu’est ce que vous cherchez à véhiculer au travers de votre musique ?

SZ, c’est un projet qui découle d’une passion pour le live, de la techno et qui est né suite à un remix improbable de notre projet pop/electro ROSZALIE. On cherche à véhiculer notre approche générale de la musique, dans un registre inexploré pour nous, en espérant se démarquer en live et entraîner avec nous un maximum de personnes.

D’ailleurs, comment est né votre passion pour la musique électronique ?

Elle s’est d’abord forgée avec notre attirance pour la pop/electro avec des groupes comme Phoenix, Caribou, Breton, Hotchip, LCDsoundsystem, Soulwax, DaftPunk, etc. qui utilisent beaucoup de sons provenant de synthés puissant ou de boites à rythme des années 70 à 90. En recherchant le matos que ces groupes utilisaient on est devenu accro aux machines analogiques, que l’on ramène en partie en live. Nous avons découvert plus tard la techno et l’acid, lors de nos sorties durant nos études, Paul à Brest et moi sur Genève. C’est un style auquel nous avons tous les deux accroché du fait qu’il est composé des mêmes palettes sonore que nous exploitions, mais dans un autre registre.

Le mois dernier vous sortiez votre premier EP intitulé « No Signal », avec quels outils et quels objectifs avez-vous abordez l’exercice ?

L’objectif principal est de se produire en live partout où l’on nous le proposera et de se faire plaisir. La communication sur internet pour la sortie de l’EP est nouveau pour nous, nous n’étions pas du tout présent sur les réseaux auparavant. Aujourd’hui l’EP est sorti sur toutes les plateformes et on espère toucher un maximum de personnes.

De façon général, quels ont été vos sources d’ inspirations durant la phase de production ?

C’est un EP qui s’est fait sur une année, sans avoir au départ l’intention de produire un EP. Nos inspirations sont brutes, elles proviennent des lives lors des phases d’improvisations et des différents morceaux/styles que nous avons pu écouter, que ce soit de la Tech / Acid ou Pop electro. C’est vraiment en jouant et en travaillant le son sur les synthés que le morceau se crée puis on ajoute à ça les codes de la techno. On aime beaucoup les sons puissants, forts, percutants et inattendus.

Après un passage lors d’une Supermoon en mars 2018, on également eu l’occasion de vous apercevoir lors de l’édition été d’Astropolis, sur la scène tremplin du manoir de Keroual. On imagine que vous avez à cœur de présenter cet EP en live.

On a eu l’occasion de jouer quelques morceaux de l’EP durant nos lives, car il a été composé au fur et à mesure pour ces derniers, mais aucuns des morceaux n’étaient aboutis. L’EP est le produit fini de ces lives, fait pour le live et que nous avons, en effet, hâte de présenter.

Le mot de la fin ?

NO SIGNAL
                                                                                                                                                                            By Simon

                                                                                                                                                       Photo : Laura Paradize


Retrouvez SZ sur :
https://www.facebook.com/wearesz/?__tn__=%2Cd%2CP-R&eid=ARCR_91GPDcDV9UKpOj9GXYOinw5w6kOtf1uJsTxnoFz5O78XZipFbXENNfc5DET9GPI5ieqbTe8dMGy

https://soundcloud.com/user-920240490?fbclid=IwAR3-OQg7dOVU-o1QHDZBCvhZTK7G7c6prdseBpcziHMjgYh29z7P4S6vnOI

SZ sera à l’affiche du Cabaret Brestois ce dimanche 9 juin

Lien de l’événement : https://www.facebook.com/events/604353493390041/

Prends tes places ici https://shotgun.live/tickets/288982?fbclid=IwAR3ho6O_j5930K87n_lOBlOLiXoko7yv8rn80L7UXFHH4Sc44g9sf6_JyYw