Les indications géographiques sont aujourd’hui souvent employées au cours des discussions autour de la musique : Détroit, Paris, Berlin, Rotterdam… Encore que pour Rotterdam, ce n’est vraiment pas la première référence qui nous vient à l’esprit quand on aborde le sujet de la musique électronique. Et pourtant, avec des institutions comme Rotterdam Rave ainsi que les labels Pinkman, Clone Records, Planet Rhythm Records et Mord Records entre autres, le bouillonnement créatif de cette ville néerlandaise fait référence sur la scène internationale.

L’aventure Mord Records s’est lancé en 2013 sous l’impulsion de l’artiste Bas Mooy et la structure a su s’imposer comme un mastodonte de la scène techno actuelle avec 60 EPs à son actif, sans omettre les différents Various et LP qui ont été publiés. Six années d’existence qui ont permis de confirmer que Mord (contraction de Morderstwo) est l’un des fers de lance du milieu technoïde Néerlandais, et chacune des apparitions du label sur les dancefloors n’est rien d’autre qu’un immense séisme pour tous les danseurs. On s’est donc appliqué pour vous proposer une playlist de 15 titres permettant de découvrir une très petite partie des productions publiées jusqu’à aujourd’hui.

 

Tracklist :

Charlton – The Road to Emptiness
Bas Mooy – Rage
Ansome – Penny & Pound
Sleeparchive – Senza Titolo One
D. Carbone – Antisystem
Oscar Mulero – Common Frequencies
Stanislav Tolkachev – And then she fell
UVB – Intolerance
Ontal – Jackhammer
Takaari Itoh – Boyscouter
Rebekah – My Heart Bleeds Black
Delta Funktionen – Hacking The Cosmos
Echologist – Walrus
SHXCXCHCZSH – OWDR
Uun – Shedding The Prophets

 

By Dorian