Depuis 5 ans, chaque été, une terre un peu mystique nait en plein coeur de la France en la présence du festival Château Perché. Cette année, du 25 au 28 juillet, c’est à l’Arboretum de Balaine que cette manifestation artistique aura lieu. En découvrant cette contrée l’année dernière nous vous avions ramené quelques souvenirs, cette année nous souhaitions découvrir le festival de l’intérieur en échangeant avec l’un des membres de l’organisation et de la direction artistique.

Salut Vince, tout d’abord peux-tu te présenter, et nous dire quelle est ta mission au sein de l’organisation du festival Château Perché ?
Hallo! Enchanté, ici Vincent, j’ai intégré la team pour l’édition 2018 du festival premièrement dans un but d’agrandir la dimension internationale de Château Perché, essayer de ramener tous les gens locos de cette planète pour une plus grande diversité, c’est un processus nécessitant du temps. Autre que celà et à côté de certaines tâches logistiques, je m’occupe cette année d’une nouvelle zone immersive du festival où les rencontres et apprentissages à travers différentes activités seront les mots clé.

Château Perché est un festival d’art et d’expression à travers la musique, la scénographie et autres performances artistiques. Quel est le dénominateur communs à tous ces artistes réunis?
Le dénominateur commun des arts est l’exponentiel de l’infini. Chaque art avec le temps agrandit son nombre de mouvements, ces derniers découlant toujours plus ou moins des précédents, il n’y a pas de musique électronique ou de hip hop sans le disco, il n’y a pas de cubisme sans au préalable de la peinture classique, tous les différents arts sont entremêlés et c’est la diversité de ceux-ci qui donne une quantité infinie de créations, et une cohésion globale. Mes derniers mots font très pompeux, alors que je suis jeune et con, mais j’y tiens car je respecte les gens qui disent par exemple “je n’aime pas le rap/l’art moderne/les brocolis” car ils ne sont peut-être pas eux-même sensibles à telle ou telle chose mais chaque genre contient mille sous genres, et l’art est un tout. Le dénominateur commun des artistes réunis est la volonté d’exprimer leur art dans un cadre qui souhaite transcender le réel.

Cette année, Château Perché prendra place à L’Arboretum de Balaine, lieu exceptionnel qui participe déjà à la scénographie du festival, mais à quelles autres surprises pourrons-nous nous attendre cette année niveau scénographie ?
Toutes sortes de créatures colorées et lumineuses iront se greffer aux beautés de l’Arboretum, sirènes, œufs de dragons, échassiers et arbres scintillants.

Grande nouveauté, un espace workshop sera mis en place, peux-tu nous parler de cet espace ?
Comme à chaque édition, il y a une volonté d’agrandir le cercle des possibilités dans le festival, d’amener un éventail d’activités pour que les gens puissent se rencontrer, apprendre, passer du bon temps. Il y aura cette année un espace immersif, “Panwuman” avec une kind of stage participative avec DJs sets inclusifs, jams, poésies et différentes workshops areas avec des performances, ateliers, discussions où les festivaliers seront amenés à participer et s’exprimer! Le tout dans une ambiance lekker (supercool en Néerlandais).

Cette année 3 thèmes de costumes : déferlantes d’insectes, les toges éphémères du paradis et que la luciole fût. Pourquoi avoir choisi ces thèmes ? Qu’est ce qui se cache derrière cette décision ?
Les Insectes pullulent au Paradis, car cliché ou pas, Château Perché se veut utopique, et parallèlement à cela, accoler les Insectes avec ce thème fut l’idée pour surprendre, car on associe rarement ces petites créatures essentielles de notre planète avec l’Olympe.

Après 5 éditions de Château Perché, quelles ont été vos plus belles révélations artistiques ? (Un set que vous n’oublierez jamais par exemple)
Je pense que le duo Savaggio mélant DJ et violonniste est un bel exemple pour ça. De mon côté personnel, le set l’année dernière de l’artiste allemand O/Y sur la scène berlinoise de Wuza m’a, par son downtempo percutant, mis on fire sur le dancefloor.

Pour toi, en tant que directeur artistique, qu’est ce qui est le plus difficile dans le cadre d’un évent tel que celui-ci ?
L’arrivée de différents imprévus et réussir à satisfaire autant que possible tout un chacun.

Peux tu nous donner la track qui, selon toi, résume le mieux l’esprit du festival ?
La chanson “Demain Berlin” datant des années 80 du groupe cold wave “Guerre Froide” avec paroles à la fois en français, anglais et allemand contenant des sonorités punk électro novatrices.

By Léa


Informations pratiques
Château Perché du 25.07 au 28.07
Arboretum de Balaine 03460 Villeneuve-sur-allier
Prends tes billets ici
Lien de l’évènement