Pour la sortie de son EP “Entrevue”, Yassine FT01 répond à notre interview musicale afin de nous laisser le découvrir et d’en savoir un peu plus ce jeune compositeur qui travaille avec le label Dirtytrax Records. La musique a toujours été une échappatoire depuis son enfance, il ne voulait pas être artiste mais tout simplement survivre. Les séquelles de son passé sont présentes mais elles sont retranscrites dans sa musique, un travail intéressant pour son EP de 3 tracks.

 


Le son que tu pourrais écouter dans n’importe quelle situation

Je trouve que ce son parle d’amour, il ressort mélancolique et c’est ce qui me correspond le plus, de plus j’apprécie beaucoup le travail du producteur DJ Mehdi.

Inspirations pour la création de ton EP

Nous nous sommes beaucoup inspirés de l’atmosphère et de l’ambiance et pour le track d’Alex Ground c’est le groove qui m’a séduit.

Le son qui t’as fait aimer la musique électronique

Un son avec lequel j’ai grandi, difficile à décrire mais ça a commencé dans ma chambre, sous ma couette avec les écouteurs ! Je ne connaissais rien à ce style de musique mais cela me permettait de m’évader.

Le ou les artistes qui t’ont influencé le plus

C’est difficile à choisir mais si je devais en citer quelques uns, ça serait: Loco dice, proudly people, Oliver huntemann, CL-ljud, radio slave, 2000 and on.

Si tu devais choisir un artiste, avec qui tu aimerais collaborer ?

Mmmh, le plus grand kiffe ça serait de collaborer avec Guti, Jayrez et Marc Romboy!

Comment décrirais-tu ton EP?

Cet EP est un peu le reflet de mon vécu et de mon présent. Je passe aussi un message à travers mon parcours artistique.
J’ai un énorme respect pour la musique mais  je ne suis pas un adepte du business qui surévalue ce milieu. Pour moi, la musique est avant tout un partage, qui ne s’achète pas, un moyen de se libérer, d’oublier les divergences sociales et même de communiquer. C’est ce que j’ai voulu retranscrire dans mon EP.

Le son qui te fait voyager

Thievery corporation, évidemment, pour moi ce son me transporte, je le trouve ensoleillé et tellement relaxant.

Le son que tu aurais aimé produire

Je choisis Schatten de Oliver Huntemann, juste pour la qualité de mixage, le choix des synthés et pour la pression qu’il dégage.

La dernière trouvaille auditive que tu as faite dont tu ne te lasses pas

Le passage à la Techno Allemande très mentale, une autoroute !

Le son qui résume le mieux ton univers musical

Cet album a traumatisé une génération. Ce que aujourd’hui les gilets jaunes revendiquent, ces artistes le clamaient déjà.

 

by ilena