Pinkman Records est un label basé à Rotterdam, fondé et géré depuis 2013 par Marsman, personnage aux multiples casquettes ne ménageant pas son intérêt pour la musique électronique underground. DJ Overdose, Drvg Cvltvre, Norwell, Identified Patient ou encore LVRIN, tant de noms que l’on peut voir apparaître sur les productions du label. S’écartant clairement d’une production adaptée pour les dancefloors, les titres publiés mettent l’accent sur des BPM plutôt lents et des arrangements soignés et immersifs, semblant s’inspirer des bandes sonores de films d’horreur des années 80 ou de SF

Depuis sa création, la maison de disque n’a cessé de recevoir les éloges de la scène internationale, tant pour l’identité distincte que pour la qualité de ses productions. Cette reconnaissance a permis à la structure de se développer avec la création de la série white label Broken Dreams et de Charlois, sous-label basé dans le district de Charlois à Rotterdam. En avril 2018, Marsman étoffe encore un peu plus les activités de son label en ouvrant à Shieblock un magasin de disques qui se veut comme une extension du label, permettant de diffuser la musique d’artistes et de labels étroitement liés à Pinkman.

Tracklist :

Roberto Auser – Never say never again

Creta Kano – Shinjuku

Antenna – Childhood

Peeping Tom – Mind the gap

Metropolis – Angtspolitiek 

LVRIN – Jumper

Norwell – Death of a star

Art Crime – Dead Carnation

Retrograde Youth – Swimming into a big sea of fake emotions

Identified Patient & Sophie Du Palais – Peaceful panic

Savage Ground – Let your love groan

Myn – Black rose

Black Seed – Randomize

Kris Baha – Can’t keep the fact

Credit 00 – Data Control