Quand est apparu sur Facebook l’événement Prōcess, on a quelque peu halluciné chez Sakatrak. D’aussi gros noms (notamment Helena Hauff et Vrilski) programmés à Quimper par une récente association . Autant vous dire que cela nous suffisait pour interviewer Synchrone. Rencontre avec Christelle, Gérald et Julien.


Présentez-nous Synchrone : qui, quoi, pourquoi, comment, combien, où, objectifs, style de musique, etc.

Christelle : On fête ce mois-ci nos un an d’existence. L’association basée à Quimper est composée de huit membres actifs. Plus largement, entre les personnes qui nous suivent depuis le début, les adhérents ainsi que les bénévoles réguliers, on tourne autour d’un groupe de quarante personnes. La ligne directrice de Synchrone est de créer des événements autour des musiques électroniques sans se cantonner à un seul genre de musique. Du coup, on peut très bien organiser une soirée trip-hop que dub mais encore U.K. Depuis notre création, nous avons organisé  quatre soirées.

Au sein de l’association, est-ce que certains d’entre vous mixent ?

Gérald : Oui, à la maison, entre copains [rires]. En fait, c’est pas l’objectif de l’association. On préfère se focaliser sur des artistes locaux, nationaux voire internationaux.

Julien : De plus, ça nous permet d’éviter de se cantonner à un ou plusieurs genres musicaux restreints. En fait, on a cette volonté d’élargir le plus possible le champ musical.

Gérald : En définitive, même si l’un d’entre nous souhaiterait être DJ résident de l’association, il ne pourrait pas l’être.

Présentez-nous Kick in the eye (Cabaret Nocturne, Eyjafoll, Poing) qui aura lieu le 19 Janvier ?

Christelle : Sur cet événement, on est sur une thématique à la fois electro, dark techno et italo-disco. En fait, on souhaite effectuer des soirées par thématiques musicales. Cabaret Nocturne y fera un DJ Set tandis ce que Eyjafjöll et Poing seront en live.

Julien : Notre dernière soirée était également placé sous le signe du live avec pour thématique l’acid.

Présentez-nous Prōcess qui aura lieu le 23 Février au parc des expositions de Quimper. 

Que ce soit au niveau de l’organisation, de la programmation qui est plutôt impressionnante (Helena Hauff, Vrilski, Black Merlin, Scan X, Umwelt, Black Merlin, Lowkey et Kardinal, Blanche)  et de la scénographie ( Nature Graphique, Jérémy FA et Alexis Pariss).

Julien : Il y a plusieurs choses. D’abord notre première soirée avait eu lieu au parc des expositions dans le cadre de l’open de tennis. On était alors sur une jauge de six-cent – sept-cent personnes. Ensuite, on a organisé deux autres soirées au Novomax qui est la salle de concert de la Ville. Le Novomax c’est plus intimiste puisque l’on tourne autour de trois-cent entrées. Désormais, on commence à avoir l’habitude d’organiser des soirées avec ce nombre de personnes, c’est donc naturellement qu’on s’est dit qu’on pouvait franchir un cap. En ce qui concerne Prōcess, on est sur une capacité de trois-mille cinq-cent personnes. Pour la programmation, au-delà de la question du budget, c’est plus ou moins une question de réseau et également de renseignements de la part des bookers. Ces derniers regardent quels artistes on a déjà conviés et s’installe alors un échange qui aboutit ou non.

Gérald : Il y a également le fait que certains de l’équipe ont, par le passé, fait partie d’autres associations et que celles-ci ont fait telles ou telles choses. Ce qui nous confèrent donc une certaine crédibilité. Pour ma part, j’ai pendant un temps été membre de l’association FreshArts qui organisait également des soirées électroniques sur Quimper. On avait notamment fait venir Maceo Plex en 2010, au Level Club à Quimper. Club qui n’existe plus.

Christelle : À noter que l’on a offert cinquante places pour des personnes en situation de handicap et que 1 euro sera prélevé sur chaque billet et reversé à une association caritative.

La scénographie c’est un élément important à vos yeux ?

Christelle : Totalement. On souhaite que ce soit aussi bien visuellement que musicalement.

Gérald : Comme notre objectif initial est de faire des choses pour Quimper, on s’est dit quitte à faire les choses en grand autant en profiter pour faire en sorte que ce soit attrayant pour le public et les artistes. D’ailleurs, on compte rajouter une couche avec notamment des murs interactifs dans le hall du parc. En somme, ajouter des éléments qui change de ce que l’on peut habituellement voir ailleurs.

Julien : On le fait également dans l’intérêt des plus curieux. On souhaite que les personnes qui ne sont pas forcément intéressées par la musique électronique se disent : « Ah tiens, c’est pas ce que je pensais ou ce dont j’en ait entendu parler ».

Vous avez invité Johan de Night Birds (Brest) mais également Recouvrance (Brest) signé sur Epione Record. Comment s’est effectué la connexion avec eux ?

Gérald : Eh bien, Johan c’est un ancien de FreshArts, un ami. Il connaît tout le monde dans l’association. Du coup, on souhaitait lui faire un petit cadeau en l’invitant à jouer au Novomax sachant qu’il évolue désormais sur Brest. Et puis il rentrait dans la thématique de la soirée donc c’était du tout bon. Quant à Guillaume alias Recouvrance ça a été une belle découverte tant sur le plan humain qu’artistique. Enfin, Epione Records à travers Aurélie, c’est simple, elle nous suit sur tous nos événements, on a bon feeling avec elle, c’est top.

À l’avenir, quels sont vos autres projets ?

Julien : On est sur quatre ou cinq événements par an. Sauf l’été car on sait que la saison se prête davantage aux événements en extérieur.

Christelle : On organise notamment une soirée en avril et une autre soit en juin soit en septembre. On songe également à organiser pourquoi pas un pique – nique électronique. Sinon, le 29 décembre, dans le cadre des échappés de Noël, on proposera des ateliers de découverte de la musique électronique (DJing et Mapping) pour les enfants.

Julien : Après tout dépend de comment va se passer Prōcess. Etant donnée que c’est notre premier gros événement, ce peut être un facteur déclencheur pour la suite.

Le mot de la fin ?

Christelle : Venez à Prōcess!

Julien : On recherche des bénévoles s’il y a des intéressé(e)s.

Gérald : Et puis, suivez Synchrone, il risque de se passer pas mal de choses.


Retrouvez Synchrone sur :
https://www.facebook.com/AssoSynchrone/

Lien Facebook Kick In The Eye :
https://www.facebook.com/events/2067144960011716/

Lien Facebook Prōcess :
https://www.facebook.com/events/2431803166836860/

 

Crédit Photo : Erwan Daniel                                                                                                                     Article by Simon