On est en 1999 quand le trio français Asura se lance dans la préparation de son premier album « Code Eternity ». Ne se trouvant aucune place dans les réseaux de musique déjà existant, l’idée de créer un label émerge par l’impulsion de Vincent Villuis, membre du groupe. Il rencontre alors Sandrine Gryson qui deviendra manager du label, et ensemble fondent Infinium Records qui sera obligé pour des raisons légales de changer de nom, devenant ainsi Ultimae Records.

Dès lors, le label lyonnais enchaîne les publications d’artistes évoluant dans un style ambient agrémenté de sonorités empruntées à la psytrance et à la techno. Avec des producteurs reconnus comme Aes Dana, Carbon Based Lifeforms ou Solar Fields, la structure se pose comme l’une des références du genre et est régulièrement invitée sur des événements, notamment dans de nombreux festivals dédiés à la musique trance.

Tracklist :

I Awake – Inferno
H.U.V.A. Networks – Cobalt
Solar Fields – Sky Trees
Carbon Based Lifeforms – Supersede
Asura – Atlantis Child
AJJA – Nubian Sandstone
Sync24 – Inadvertant
Connect.Ohm – 9980
Aes Dana – A Carmin Day
Scann-Tec – Hope
Hol Baumann – Human (live edit)
Lars Leonhard – Stella Nova
Cygna – Wooden little people
Martin Nonstatic – Granite
Miktek – As Mnemonics

By dorian