La Satire, ce n’est pas qu’une créature mythologique. Ce n’est pas non plus juste un mot rigolo qu’on nous apprend en français en 4e, on parle bien ici d’une critique placée sous le ton de la moquerie.
Une illustratrice free-lance française s’est prise d’affection pour des coups d’œil cinglants sur nos tracas de jeunes fêtards désinhibés. Je vous présente Paillette.

-Tout d’abord quelle est origine de ce surnom? Est ce qu’on peut connaître ta véritable identité?

Alors l’origine de ce surnom vient de mon amour inconditionnel pour tout ce qui est brillant, sachant aussi que je fait seulement 1m58, on a commencé à me donner ce surnom et c’est resté. Je trouvais ça drôle aussi de signer mes dessins par Paillette, sachant que je parle beaucoup du monde de la nuit. En ce qui concerne ma véritable identité j’aime bien le fait de ne pas me montrer héhé j’ai fait ça depuis plus de 3 ans et je pense continuer 🙂 Sachant qu’au final beaucoup de personnes savent qui je suis c’est pas vraiment secret si tu viens me voir à mes expos ou si tu viens te faire tatouer. Je peux vous donner mon prénom si vous voulez …. Estelle hihi

 

-D’où viens-tu et où habites-tu?

Je viens de région parisienne et j’habite présentement à Montreuil, une chouette petite bourgade du 9-3 🙂

 

-Quel a été ton parcours? As-tu voyagé?

A mon grand regret non je n’ai jamais voyagé ni très loin ni très longtemps, j’ai commencé à travailler assez jeune et ne me suis jamais donné l’occaz’ de faire une pose de 6 mois 1 an pour découvrir d’autres horizon… Mais il n’est jamais trop tard j’espère que j’aurais cette chance un jour !!! Mon parcours est assez classique : Bac L, MANAA, BTS Design Graphique Print, Licence d’événementiel et depuis je travaille 🙂

-En quoi consiste le métier d’illustratrice? Depuis quand t’es tu lancée dans l’illustration? Es-tu inscrite à la Maison Des Artistes?

Je dessine depuis toujours, mais je me suis lancé dans l’illustration en même temps que l’ouverture de mon blog paillette et en même temps que la création de mon statut d’auto-entrepreneur dans le graphisme. Je ne suis donc pas à la MDA mais une petite micro-entreprise. Le métier d’illustratrice consiste simplement à dessiner des commandes de clients selon des besoins, thématique ou inspirations. J’ai la chance de pouvoir choisir mes clients et dessiner seulement des choses ou des projets qui me plaisent en plus de Paillette.

 

-Quel Matériel utilises-tu? (Autant graphique que numérique)

Je suis longtemps resté avec mes basiques carnets de croquis et crayons qu’ensuite je numérisais. J’ai toujours eu du mal avec les tablettes graphiques. Mais depuis peu je dessine sur Ipad et ça a clairement changé ma manière de dessiner, je teste pleins de style différents, depuis quelques mois j’essaye de moins « enfantiser » et de plus travailler mes dessins qui étaient pendant longtemps très « enfantins ».

-Exerces-tu dans d’autres domaines? Si oui, lesquelles?

En plus de Paillette et de mon travail d’illustratrice freelance, je suis également graphiste, tatoueuse handpoke et je travaille parfois sur des missions de production événementiel ou artistique (olala ça fait long).

 

-Comment définirais-tu tes œuvres? Quelles sont les étapes de ton processus de création?

Je les définirais comme des petites scénettes de la vie quotidienne de jeunes parisiens/français qui aiment sortir, les festivals et la musique électronique.

 

-D’où provient cette envie de dénoncer a l’aide du dessin?

Tout bêtement car je pense qu’un bon dessin vaut mieux que mille mots héhé, je pensais aussi que le côté très enfantin de mon coup de crayon pouvait contre-balancer les trucs pas très cools que je raconte ou les vannes que je balance.

-Avec qui bosses-tu généralement? Et avec qui préfères-tu bosser? Comment se déroule une collaboration?

Je bosse avec tous les collectifs ou artistes qui sont dans le milieu électronique et avec qui j’éprouve une certaine connexion, et en plus si c’est des gens cools alors là c’est le pied ! Les collaborations commencent bêtement par un mail et plus si infinité !!! J’essaie au max d’accepter aussi des collabs non rémunérées même si c’est difficile pour moi de travailler gratuitement (comme tout le monde) !!

 

-Quels sont tes projets en cours, et à venir?

En ce moment je me concentre beaucoup sur le tatouage, j’aimerai en faire plus et prendre le temps de faire plus de planches de flash. Je passe des supers bons moments à tatouer et à rencontrer les gens que je tatoue avec qui je peux discuter des heures 🙂

-Et pour finir, quel est ton son du moment ? 🙂

et je peux t’en donner une autre ??? (dis oui dis oui)

Merci Paillette d’avoir répondu à nos questions, à bientôt je l’espère!

by Quentin