Ce vendredi, le collectif House of Underground invite Point G au club Debonair. En vue de cette belle teuf, nous avons interviewé Samy aka DVDE, membre fondateur et résident de HOU, pour en savoir plus sur les membres du collectif.

Peux-tu nous parler du collectif House of Underground ? Qui se cache derrière ? Quand est né le projet ?
House Of Underground c’est avant tout et surtout un projet entre pote qui est né derrière la passion commune de la musique. Le projet à bientôt 2 ans et disons une bonne année en étant actif. À l’origine 3 Djs étaient derrière le projet (DVDE, HDNLS et Maison Blanche) puis trois autres ont très vite intégré l’équipe (Cogan, Kazan et Onibaku). Aujourd’hui nous sommes 6 à partager, échanger et produire ensembles de la musique de façon assez active.

Pourquoi ce nom « House of Underground » ? Quelle est votre vision de l’Underground ?
House Of Underground est souvent interprété par les gens comme voulant dire « La house venu de l’underground » puisque nous sommes effectivement un collectif de house musique. Cependant ce n’est pas la véritable signification de notre nom. House of underground ça veut dire « la maison de l’underground ». On a choisi ce nom car nous ne voulions pas nous limiter dans nos styles de musiques, si par exemple demain la techno fait plus kiffer que la house un de nos artistes, il ne se sentirait pas limité et incohérent au groupe avec notre nom. Pour nous l’underground, comme à l’origine, c’est la musique jouée en « sous-sol », c’est à dire une musique jouée clandestinement et rassemblant une poignée d’adepte, comme l’a été le rock ou encore le rap. C’est une musique parfois politique, parfois juste festive et qui n’est pas tout public. Même si aujourd’hui, à Paris, de nombreux clubs ouvrent leurs portes aux artistes et que le vrai underground n’existe presque plus (au sens où on l’entendais avant), l’esprit lui persiste et c’est à notre sens, ce qu’il y a de plus important.

Parle nous de vos influences musicales, qu’est ce qui vous inspire ?
Il y en a beaucoup, même beaucoup trop et chacun d’entre nous à son univers. House (dans son sens large), techno, electro break-beat, rock, blues, jazz, funk, disco, musique orientale, rap, musique du monde … Vraiment tout y passe !

Le track qui résume le mieux l’esprit du collectif ?
AUCUN Track ne résumerait notre état d’esprit. On est trop différents pour nous résumer en un seul track. Par contre on peut te donner nos pépites du moment : 
Unknow artist – Harder Bust !! (1996) pour Maison Blanche

Mark ripmeester – Hyperion pour DVDE
Casey Tucker – Alternative Faction pour Cogan

Vous êtes donc 6 djs résidents au sein du collectif, peux-tu nous parler rapidement de chacun d’entre eux ?
Onibaku : Onibaku c’est le voyage. Ni plus, ni moins.
Kazan : Quand on parle de Kazan, la première chose qui nous viens à l’esprit c’est son énorme collection de skeudis dans sa cave. C’est aussi le mec qui va te mettre une énorme tarte si tu parle mal de Andrés. Et c’est surtout celui qui en connait le plus niveau histoires, labels et sélection.
HDNLS : Après avoir résidé à Chicago son univers musicale s’est transformé ! Amateur de House depuis son plus jeune âge, et fin gourmet de sons biens cuisinés.
MaisonBlanche : Issu d’une influence HipHop, MaisonBlanche s’oriente vers un domaine musical moins exploité qu’est celui de la musique électronique. Très bon techniquement et surtout excellent producteur.
Cogan : Diggeur confirmé mais producteur avant tout, c’est dans l’électro break-beat, l’acide des bass et dans les cymbales bien rythmées qu’il a trouvé sa voie !

Quel est le dénominateur commun entre vous tous ? Qu’est ce qui vous lie ?
La musique et l’alcool !!!!
Avez vous des projets à venir ? Dans 5 ans, ou est ce que vous voyez HOU ?
Oui beaucoup. En ce moment on développe énormément notre musique mais aussi nos événements. Dans 5 ans ? Dans les oreilles de tous les gens qui partagent notre vision et qui apprécient notre musique.
Votre meilleur souvenir de soirée … et le pire ?
Le meilleur je pense que c’est quand Maison blanche à jouer une de ses dernière track et que le dancefloor s’est enflammé à un niveaux extrême haha. On avait jamais vu ça à se point, la vibe était folle ! Le pire, pour l’instant, reste à venir, on a cumulé que des bons souvenirs …
Le son qui vous met de bonne humeur le matin ?
Direct :

(Et j’aimerai bien le jouer un jour d’ailleurs)

Prochainement, ou est ce qu’on peut venir vous écouter ?

Le 30 novembre prochain on invite POINT G à debonair avec qui on va partager la scène et ensuite le 13 Décembre on jouera à Bordeaux avec les copains des Amplitudes qui nous invitent à partager la scène. Le 9 décembre je jouerai également au 2 ans du vinyle village, Maison Blanche devrait quant à lui jouer le 15 Décembre à Ajaccio !

On vous fait gagner des places pour le prochain event House of Underground invite Point G ! 
By Léa
©Thomas Restout – Le Bruit de fond