Max Le Disez s’est imposé en sept ans comme l’un des managers les plus influents de notre scène française. Depuis peu, il travaille sur le projet Nadsat, une compilation/label qui regroupe pas mal d’artistes de la jeune scène française.

Le 21 juin dernier, Nadsat s’était associé à Club Trax et Bon Esprit pour retourner la place Stalingrad à l’occasion de la fête de la musique en invitant le meilleur de la scène électronique. Fort de ce franc succès, le label se lance sur les routes pour trois dates durant le mois de novembre avec des passages à la soirée Priz’unique 2.8 de Saint Brieuc, Dijon et Lyon.

Créées en 2004, les soirées Priz’unique consacrées aux musiques électroniques transforment à chaque nouvelle édition la Passerelle de Saint-Brieuc en lieu festif et convivial. Le 16 Novembre prochain, ce sera donc au tour de Nadsat de prendre les commandes de cette soirée placée sous le signe de la culture rave.

Dans le but de défendre sa vision de la culture électronique, le label réunit une génération de jeunes artistes ayant une esthétique commune pour la musique. Niveau line-up, on pourra assister à un set de l’artiste autodidacte Sentimental Rave que nous avions déjà eu l’occasion d’interviewer dans le cadre du festival Scopitone. Dans une ligne artistique similaire, on retrouvera Paul Seul, Evil Grimace, Von Bikräv, Aprile et Claude Murder qui composent le collectif Casual Gabberz, fascinant crew parisien qui se plaît depuis maintenant cinq ans à fusionner le gabber des années 90 avec des sons d’influences plus contemporaines. L’artiste Krampf, l’une des découverte issue de la compilation « Inutile de Fuir » publiée par les Casual Gabberz, sera aussi de la partie pour nous distiller l’un de ses sets explosifs durant lesquels il croise les artistes et mélange les genres sans aucun complexe. Le jeune Bamao Yendé, dj et patron du label Booukan Records, viendra lui aussi vous électrifier avec l’un de ses mixs qui décloisonnent les genres en alliant bass music, grime, UK garage, house et musiques africaines. Aux côtés de ces artistes se tiendra Voiron, dj et producteur rennais aux multiples sorties sur des labels underground comme Cracki, Acid Avengers, Concrete Music et Rave or Die. Il viendra vous faire déhancher avec une performance live forte, intense et rapide durant laquelle il tisse des liens entre différents genres musicaux. Pour enjoliver ces performances, l’équipe de Priz’unique prévoit la mise en place d’un mapping orchestré par Lambert Duchesne, vj de l’écurie Nadsat travaillant également pour MTV america ou Panteros666.

Se posant comme un label défricheur de nouveaux talents, Nadsat veut montrer que la musique peut se tourner vers l’avenir avec les jeunes pousses françaises qui commencent à émerger, il n’en faut pas plus pour nous convaincre d’assister à leur première date en dehors de Paris.

By Dorian