Né dans la région flammande de la Belgique, le jeune artiste Dezaulait a changé souvent d’environnement durant sa jeunesse ce qui lui donna beaucoup d’inspiration par la suite. En créant sa musique il espère faire la différence dans la vie des gens et la rendre meilleure. Cela fait plus de 4 ans depuis son premier EP « between thoughts and life » et Dezaulait ne compte pas s’en arrêter là, le prochain EP sera encore plus jazzy et entrainant. En attendant, aujourd’hui il nous fait partager ses dernières prod’ et donne un aperçu de son univers.


 

Tout d’abord quand et comment as-tu commencé la musique?

Un jour, quand on était ado, mon frère a écrit un son de rap et j’ai été surpris de voir à quel point cela sonnait aussi bien! Par la suite, nous avons commencé à faire des chansons de rap ensemble et quelques années plus tard, je me suis mis à produire des beats, c’est donc comme cela que j’ai commencé la musique.


 

Pourquoi as-tu choisis de te faire appeler Dézaulait?

C’est assez personnel dans le sens où je me sens assez souvent désolé pour certaines choses et je me dis à moi même que je suis désolé.


Comment décrirais-tu ton style?

Je dirais un mélange de hip hop assez chill avec une touche jazzy.


 

Si tu devais choisir un son ou Album/EP à écouter tous les jours, lequel serait-il?

Il existe énormément de bons sons/artistes que je pourrais écouter tout le temps, comme Nas, Mos Def,  Yusef lateef, madlib, Dilla, SwuM et beaucoup d’autres. Mais si je devais choisir un son que je pourrais écouter toute la journée ça serait:

&n


bsp;

Avec quels artistes aimerais-tu collaborer? 

J’adorerais collaborer avec d’autres artistes belges tels que Blu Samu ou Romeo Elvis. ils sont tous deux incroyablement talentueux!


Quelles sont les dernières sorties?

Je viens seulement de sortir « Luv », une chanson qui a été faite pour quelqu’un de très spécial pour moi:


 

Quel son résume le mieux ton univers? 

Je parlerais plus de sonorité que de son, et si je devais en choisir il s’agirait du son que produit un Paon qui est, pour moi, très  mélancolique. C’est ce que résumerait le plus mon style.


 

A quand le prochain event?

Pour le moment je n’en ai pas de prévu, il y a quelques semaines j’ai joué à un festival appelé Meadow mais pour les prochaines fois je me vois plus faire des lives que des dj sets.


 

Quelle est la dernière découverte musicale dont tu ne te lasses pas?

Je choisirais ce son qui représente vraiment le groove des 70s, tellement lisse et avec une basse envoûtante, ça te fais planer pendant plus de 10min.

 

 

interview by ilena