Certains d’entre vous connaissent sûrement Traffic Beats sous son ancien alias, Julian M, qu’il a modifié lorsqu’il a commencé à jouer en live. En vue de son passage à Marvellous Island samedi 19 sur la Hippie Stage, on lui a posé quelques questions pour cerner ce nouveau projet exclusivement live.


Tout d’abord, pourrais-tu te présenter ?
Salut ! Je m’appelle Julien de mon vrai nom, 35 balais, Dj et producteur depuis à peu près 8 ans, anciennement Julian M et depuis peu Traffic Beats !

Comment t’es venu le goût pour la musique électronique et quelles sont tes références musicales ?
J’ai toujours aimé la musique, pour tout te dire j’ai commencé par faire sport études car j’étais passionné par la danse, à l’époque les sons que j’écoutais étaient plutôt du gros Hip Hop US. Puis petit à petit, j’ai découvert la musique électronique en sortant dans des clubs parisiens comme l’Enfer, le Studio 287 , les after Kit Kat, Kwality ect… En terme de style musical, j’aime un peu de tout, ça peut aller de la deep, en passant par la house ou même de l’acid : Dj Sneak, Blake Baxter, Mr G., Octave One, Dj W!ld, Dj Gregory… Mais j’aime également écouter des Djs d’aujourd’hui comme Rampue, Bicep, La Fleur ou Kölsch. Cela dépend vraiment de mon humeur et de l’endroit où je me trouve…

Tu mixais déjà avant de prendre l’alias Traffic Beats, qu’est-ce qui a conduit à ce changement de nom ?
Bien sûr ! Sous le nom de Julian M, j’ai même fait pas de mal de prod sur des labels comme Catwash, Roush, Brique Rouge. Mais depuis 2 ans, je me sens nettement plus à l’aise dans mon studio qu’au début, je prends un vrai plaisir à jouer avec mes machines. Puis un jour je me suis dit pourquoi pas jouer sur scène comme dans mon studio. C’est à partir de ce moment là que j’ai monté un live. La sensation de jouer en direct un morceau qui sera une découverte totale pour le public, les emmener dans ton univers, partager ta vision de la musique à 100%, c’est magique ! Je dévoile une autre partie de moi, une autre corde à mon arc avec ce live. J’ai décidé de changer de nom pour le faire découvrir, sans préjugé.

Quel est ton set-up pour ton live ?
Alors depuis une mauvaise expérience, plus d’ordi c’est la base : j’utilise la MPC – X pour séquencer mes 4 synthés Roland Boutique JU06 – TB03 – SH01a et en dernier un Novation Peak.

À quoi peut-on s’attendre pour ton passage au Marvellous Island Festival ?
Un trip plutôt Deep d’1h30 avec une touche d’Acid, un groove bien entraînant, des méchantes basslines, du vocal ethnique en passant par le Soulful, du Love, du Love et encore du Love !!!!!

Peux-tu nous parler de tes projets futurs ?
Tout récemment, j’ai mon dernier LP qui est sorti sur un label de San Francisco Household Digital. A fond sur la préparation de mon live pour Marvellous, un live que je prépare de manière chirurgicale en vue de l’horaire qui m’a été confié ! Pour le futur, j’aimerais éditer mon live en version album.  Et bien sur continuer à le jouer encore, et encore…

By Dorian