PHO.NX dj et producteur Londonien, maintenant résident des soirées parisiennes Kapsule, nous parle de ses inspirations UK garage, house et deep house. Ayant toujours été influencé par la dance music venant de Detroit, Chicago et NYC. Ce jeune british sort sa première prod’ en 2017, sous le nom de “its called Cherry, Baby“, à écouter sans modération.

 

 


Le son que tu pourrais écouter dans n’importe quelle situation

Simms – You Know How 2

Sorti sur l’EP”Love Everlasting” aux côtés de “Chewy – Everlasting” (allez check la basse), ces deux morceaux valent de l’or à mes yeux.

 

Le track parfait pour débuter un set

Sakro – No Time To Explain

J’aime quand il est dans les alentours de 3h du mat’ et qu’il faut monter le niveau, dans ce genre de situation, le titre de ce track en dit long. Une bassline entraînante et une percu’ qui fait de la place à quelque chose de nouveau. Les voix qui disent”oh shit” plus les effets un peu “science fiction” font un combo parfait! No time to explain le fait de passer d’un état à un autre en écoutant ce son.

 

Le son/ l’artiste qui t’as fait kiffer la musique électronique

Celle-ci est difficile. Ayant grandi à Londres dans les 90s, la musique electro était déjà assez répandue. La House UK et Garage était un peu comme notre musique populaire. J’avais l’habitude d’entendre les basses des voitures rouler dans ma rue quand j’étais gamin et j’aimais faire défiler les stations de radio pirate aléatoires sur mon petit système stéréo. Pour moi, c’était une chose naturelle, je ne savais pas que beaucoup de musique que j’aimais était de la House ou du Garage, jusqu’à ce que je grandisse. Donc, dans cet esprit, j’ai choisi Rosie Gaines – Closer Than Close:

 Une chanteuse americaine, qui a sorti ce track en 1995 et qui a, par la suite, été remixé par Mentor production avec un beat classique à deux temps ce qui a fait sensation au Royaume-Uni.

 

Le son qui, pour toi, va chauffer la salle à coup sûr

UTommy Mc – Let You Go (Tazer’s Boiler Mix)

Un de mes meilleurs potes, qui est DJ/producteur, BANSHEE, un jour m’a fait écouter ce morceau. Cela n’a jamais loupé, toutes les personnes qui l’écoutent sont obligées de danser. Probablement le plus grosse ligne de basse que j’ai dans ma collection, cela demande de l’attention. Une musique bourdonnante, qui permet de se concentrer là où il le faut, c’est à dire la percussion. Un moment dans le track, le tempo bat son plein et ça part après pour le déferlement.

 

Le prod’ dont tu es le plus fier 

PHO.NX – It’s called cherry, baby

C’était l’année dernière, j’adore faire des vocales qui sonnent un peu chipmunk, par conséquent j’ai voulu créer quelque chose avec une basse assez dark et sinistre et des percussions percutantes. Mais j’ai laissé place à un interlude avec une mélodie plus rêveuse afin de mettre le morceau à un niveau plus “confortable”. C’est le style de morceau de 5h du mat’, quand tu n’es plus très frais et dehors dans le froid, il vous aidera à continuer

 

La dernière trouvaille auditive

Sully – Little Things

Un EP composé d’artistes variés sur White Label, publié par une marque de fringues. Si quelqu’un sait où je peux le trouver pour moins de 59€..

 

Le morceau dont tu ne te lasses pas 

Rhadow – Flashback

Emma Champion et les autres de UK Radio Vision et D3ep ​​Radio Network. Elle fait des sélections magistrales, ceci étant l’un d’entre eux, et a joué un rôle à mes débuts dans la House musique. Ce loop qu’on entend en fond me rappelle beaucoup les samples de hip hop et Garage, ceux avec lesquels j’ai grandi et aimé avec un rythme chaud et profond. Intemporel!

 

 

Le track que tu aurais aimé produire

Melodymann – The Nile (Leandro Di Remix)

Le remix de ce morceau par Leandro di est la raison pour laquelle j’aime la deep house. Limite j’augmenterai le Bpm jusqu’à 127 afin de rendre les gens plus agités sur le dancefloor. Il y a d’autres producteurs dont je suis fan, notamment Jizz, des sons comme “Uh Yea“; ce mec est un monstre il arrive toujours à pomper des jams cools en produisant un beat et des samples incroyables.  Janty (Inner City Records), des titres comme “Shoo-be-doo”, il a cette influence House Garage qui va parfaitement. Will Sonic, des tracks comme “Get Over”, cet homme est une centrale multi-sous-genre. 4tek, des titres comme, “House Induction”, a une étonnante série de mix appelé “Underground House Mix”. Frits Wentink (WOLF), des morceaux comme “Amasa”, le mec le plus funky des Pays-Bas. Beaucoup de ces gars ont sorti des albums sur Pogo House, un label qui capture vraiment le son garage que j’aime. Je dois aussi mentionner Preditah, un de mes producteurs britanniques préférés.

 

Le morceau qui représente le mieux ton univers 

Heat Vibes – Release Yourself (Black Ride Remix) (à 1:05:35 dans le mix)

Quand je mixe, ce que j’essaie vraiment de faire, c’est d’instiller une énergie dans la foule. Quelque chose doit être éteint, que ce soit un battement de swing ou une progression d’accords inhabituelle, c’est le genre de son qui me colle à la peau, et celle-ci coïncide vraiment avec toutes mes boîtes. Les voix ici sont un appel aux armes, et les accords mécaniques et les percussions ne font que renforcer ce mouvement. You have to get busy when you hear this one live.

 

 


 the track you could listen to in every situation

Simms – You Know How 2

It’s a tie. Released on the “Love Everlasting” EP alongside “Chewy – Everlasting” (check the bassline), these two are gold for me. Ghostly vocals and the right kind of breakdown. Made even better with a dusty needle and a few clicks and pops.

 

the perfect track to open a set

Sakro – No Time To Explain

I like the 3am slots, where it’s time to bring the levels up a little. So in that situation, the title of this one says it all really. A bumpy grounding bassline and a percussion that’s making room for something new. The sci-fi sample + the “oh shit” vocal sample -combo is a K.O. There’s no time to explain being teleported from one plain of existence to the next.

 

the track / artist that made you love electronic music

This one’s difficult. Growing up in London in the 90’s, it was everywhere. UK house and garage was our pop music. I used to hear basslines from the cars rolling up and down my street as a kid and scroll through random pirate radio stations on my little stereo system. For me it was a natural thing, I didn’t realise that a lot of the music I liked was house or garage until I was grown, but it was just on the radio at the time for all the older cats that were about to go out raving. So in that spirit, I chose Rosie Gaines – Closer Than Close


an American singer who released the original of this joint in 95’, but was remixed by Mentor productions with a classic 2-step beat in 97’ which hit massive in the UK.

 

the track that you know will set the room on fire

Tommy Mc – Let You Go (Tazer’s Boiler Mix)


One of my best mates and fellow London DJ / producer “BANSHEE” put me on to this joint back in the day. It has never failed to make people move. Probably one of the heaviest basslines I have in my collection, it demands attention. An enslaving and droning melody that lets the focus lie where it is needed, the percussion. At one point the swing beat kicks in and then it’s off to the bloody races.

 

the track you produced you are the most proud of

PHO.NX – It’s called cherry, baby

This was my big one from last year. I’m a sucker for chipmunk vocals. I wanted to make something with a sinister bassline and snappy percussion, yet left some room for a dreamy interluding melody to bring the tune down to a comfortable level. This is a 5am tune, one for when you’re not quite right and out in the urban cold unknown. It’ll keep you going.

 

the last auditory find

Sully – Little Things


White label EPs of various artists put out by a clothing brand. If anyone knows where I can pick this one up for less than €59, hmu.

 

the track you never get tired of

Rhadow – Flashback


On this one I have to give bigups to DJ Emma Champion and the others from Vision Radio UK & D3ep Radio Network. She makes masterful selections, this being one of them, and was instrumental in me starting my affair with house music. The dusty looping tone in the background reminds me of a lot of the sampler based hip hop and garage I grew up loving. Super low fi, with a warm and deep rhythm. Timeless.

 

the track you would have loved to produce

Melodymann – The Nile (Leandro Di Remix)


Leandro Di’s remix of this track is exactly why I love deep house. This one I’d push up to 127 bpm and cause a little dancefloor stress. Other notable producers I’m fanatical of: Jizz, tracks like “Uh Yea”, this guy is a monster, consistently pumping out jams with incredible beat production and sampling. Janty (Inner City Records), tracks like “Shoo-be-doo”, he’s got the garage house thing down to a tee. Will Sonic, tracks like “Get Over”, my man is a multi-subgenre powerhouse. 4tek, tracks like “House Induction”, has an amazing mix series called ‘Underground House Mix’. Frits Wentink (WOLF), tracks like “Amasa”, the funkiest dude in the Netherlands. A lot of these guys have releases on Pogo House records, a label which really captures the garage house sound that I love. Have to mention Preditah also, one of my favourite UK producers.

 

the track that represents the best your musical “world”

Heat Vibes – Release Yourself (Black Ride Remix) [1:05:35 in Sottoh’s and my Rinse France mix]


When I’m in the mix what I’m really trying to do is instil an energy into a crowd, by flanking with tracks that have an edge. Something needs to be off, be it a swing beat or an unusual chord progression, that’s the kind of track that sticks with me, and this one really ticks all of my boxes. The vocals here are a call to arms, and the mechanical chords and percussion only reinforce this movement. You have to get busy when you hear this one live.

 

interview by ilena