On ne parle pas souvent de Nantes chez Sakatrak, et pourtant c’est l’une des villes dans lesquelles l’offre de musique électronique ne cesse de grandir. Un des acteurs de cette évolution est le collectif Androgyne, qui s’occupe de la direction artistique du club nantais Macadam, à la programmation toujours électronique mais éclectique : la structure y organise des nuits Drum’n’Bass, Trance ou encore Hardcore le vendredi soir, tandis que le samedi soir est orienté House et Techno. Mais le petit plus, c’est les Gloria – All Day Long Parties qui ont lieu un dimanche par mois.
En plus du rôle de directeur artistique, Androgyne s’occupe aussi du booking pour ses DJs résidents. On a décidé de cerner l’univers musical de Moksha, un des artistes du crew, qu’on pourrait qualifier de polyvalent car il ne se cantonne pas à un style musical mais explore les pistes Techno, Industriel, Electro, Down Tempo, Ambient… Il jouera le 17 juin à la Gloria par Androgyne et le 30 lors d’un événement bien à part  qui sera bientôt dévoilé (à Nantes également). Et pour les parisiens, Moksha sera au Cabaret Sauvage samedi soir.

Suivre Moksha sur SoundCloudInstagram


Le son que tu pourrais écouter dans n’importe quelle situation

Album à écouter en intégralité par le norvégien Geir Jenssen, beau et puissant


Le son parfait pour début un set
Parfait pour créer une entrée en matière sous tension.


Le son qui t’a fait aimer la musique électronique

Un track que jouait mon pote Louis dans son grenier, valeur sûre ! Je l’ai joué il y a peu à une soirée Androgyne, il fait toujours effet.


Le son qui te réveille le matin

Enregistrement de Morteza Hannaneh, compositeur iranien sorti sur Collapsing Market, pureté poétique.


Le son qui, pour toi, va chauffer la salle à coup sûr

Total mindfuck, ponçage de dancefloor.


Le son qui te fait voyager

Le côté instrumental et tribal du son de Bryn Jones.


Ta production dont tu es le plus fier

Je ne suis pas producteur mais si j’avais eu à en produire un ce serait celui-ci, le génie combiné de Sakamoto et Alva Noto.


La dernière trouvaille auditive que tu as faite dont tu ne te lasses pas

Violence sonic et percussive par le duo Ninos du Brasil.


Le son qui résume le mieux ton univers musical

Libre interprétation.