Twin Capital est un label qui a été crée par Yusuke Hama, aussi connu pour son projet d’artiste HAMACIDE, et son ami d’enfance. Un label comme on en voit peu, qui regroupe différents styles d’artistes, qui ont eux même un style à part entière. Nous découvrons aujourd’hui l’univers de ce petit label indépendant, qui a été crée par deux amis passionnés avec des goûts très éclectiques.


 

Quand et comment Twin Capital a été créé?

J’ai commencé avec un ami d’enfance en 2015. Enfants, nous étions très proches en tans qu’amis aux Etats-Unis et nous nous sommes retrouvés des années plus tard au Japon. Nous avons tous les deux fait de la musique; on partageait les mêmes idées sur toutes sortes de musique, et nous avons commencé à en parler. D’après ce dont je me souviens, ça s’est fait naturellement. Nous n’avions pas encore de missions spécifiques ou quoi que ce soit d’autre. Cela a commencé en collaboration avec HAMACIDE, avec des artistes japonais. Il a évolué en paires de styles et de genres différents. La sortie de Busdriver x Oil Oil était comme ça. Comme je n’étais pas impliqué dans la production de ces chansons, nous pensions que Twin Capital pourrait devenir une plateforme qui rassemblerait nos projets communs.

 

Quel était l’objectif principal lors de sa création?

Au début, nous voulions faire de la musique intéressante avec des gens de différentes horizons et la diffuser en ligne. Avec des amis, des gens que nous admirions, des gens que nous ne connaissions pas…etc. Ensuite, nous avons commencé à nous demander si en fin de compte, Twin Capital pouvait être davantage une idée et un lieu de collaboration.

 

Comment décrivez-vous le style de la maison de disques?

Est-ce que vous vous souvenez du film Opération Dragon, à la question »Quel est votre style? » Bruce Lee répond: « Vous pouvez l’appeler l’art de se battre sans se battre ». J’aime cette scène et je ressens la même chose en ce qui concerne Twin Capital. Nous prenons différents éléments de différents styles et voyons où cela nous mène. Il ne s’agit pas nécessairement de créer un nouveau style, mais plus de suivre notre instinct et de faire ce qui nous parait de mieux pour le projet.

 

Quel est ton rôle au sein du label?

Eh bien, je fais à peu près tout ce qui doit être fait. J’écris et produis des morceaux pour des artistes, j’agis en tant qu’ingénieur d’enregistrement sur des sujets. Je conçois des artwork, réalise des vidéos presse. Je suis aussi un artiste sous le nom, HAMACIDE.

 

Pourquoi l’as-tu nommé Twin Capital?

Je suis basé à Tokyo, la capitale moderne du Japon. Mon partenaire est basé à Kyoto, l’ancienne capitale du Japon (jusqu’en 1869 si je ne me trompe pas).

 

Quels artistes voudriez-vous signer sur le label?

Je voudrais travailler avec MC basé à Fukuoka nommé 5lack. Aussi avec un producteur appelé Taquwami qui vit aux alentours de Tokyo. J’ai toujours voulu produire un groupe japonais d’idols, ce serait réellement intéressant. Je veux aussi revenir à mes racines ATL et travailler avec des rappeurs d’Atlanta (hommes et femmes). Il y a une rappeuse nommée Bri Biase que j’aime beaucoup, je l’ai rencontrée ici à Tokyo récemment. Elle est géniale! J’aimerais aussi faire des chansons avec Chiara Noriko et Rina Sawayama.

J’aime travailler avec des gens qui veulent prendre des risques et faire des choses en dehors de leurs zones de confort. Par exemple, des artistes tels que Crunchybird, Kudo Kamome et BLPRS ont collaboré avec des producteurs extérieurs pour la première fois pour leurs parutions. C’est une étape audacieuse pour un artiste de faire confiance à quelqu’un avec sa vision, et un privilège ainsi qu’une énorme responsabilité pour le producteur et le label.

 

Quelles sont les prochaines releases sur le label? Nouvelles?

Nous avons quelques choses en cours. L’un est un album conceptuel qui pourrait inclure un tas de versions inédites et alternatives de tracks de divers artistes provenant de la liste Twin Capital. Nous pourrions le sortir sur vinyle. Nous avons aussi quelque chose en cours avec un artiste légendaire que je respecte, mais je ne peux pas vraiment en parler maintenant.

 

Quand est la prochaine soirée Twin Capital?

Bientôt je l’espère. Nous venons d’avoir notre première à Tokyo dans ce spot génial appelé Tunnel. Il est construit dans le côté d’un tunnel juste à côté de l’autoroute. Je ne suis pas sûr de quand et où sera la prochaine soirée mais ce sera quelque part dans Tokyo. Je voudrais essayer ddifférentes zones de Tokyo dans différents types de spots, pas seulement les bars et les clubs.

 

Quel son résume le plus l’esprit de Twin Capital?

L’un de mes artistes/ producteurs/ labels favoris est El-P (Company Flow, Jux définitif, Run the Jewels). Il dit toujours « Independent as Fuck! ».  Et je pense que cela s’applique à Twin Capital dans un sens. Certains de mes labels préférés ont un son distinct, mais je ne sais pas si c’est le cas pour Twin Capital. Comme vous le dites cependant, je sens qu’il y a un esprit de collaboration qui s’infiltre dans les tracks produits.

Bien sûr, les morceaux que je produis auront un certain son, mais je pense que les albums comme BLPRS ont un certain esprit qui vient d’un groupe de rock conçu par un « sorcier » électronique et sonore comme Yosi Horikawa. Ce genre de combinaison peut inconsciemment contribuer à un son global.

L’album Malcolm Voltaire est un bon exemple de l’esprit Twin Capital. Bien que je n’ai produit aucun des morceaux, cela sonne Twin Capital. J’ai aussi travaillé avec certains de mes producteurs préférés que je suis fier d’appeler mes amis. J’ai connu Outer Order et Prefuse 73 d’Atlanta et de New York. Je ne connaissais pas Malcolm avant ce projet, mais il a aussi passé du temps à Atlanta. J’ai senti qu’il y avait un lien inexplicable qui a aidé à créer quelque chose qui était un grand mélange de sud américain avec une « saveur du futur ».

L’album de Kudo Kamome est similaire sauf que j’ai produit l’un des morceaux. J’ai fait confiance aux producteurs et Kudo Kamome m’a fait confiance. Ce fut une expérience merveilleuse qui a abouti à un son qu’un critique a appelé « Mutant J-Pop« 

 

La dernière trouvaille auditive dont tu ne te lasses pas

Il est difficile de nommer un seul track. Voici quelques-uns.

Tzusing: 日出 東方 唯 我 不敗

Kendrick Lamar: Opps (avec Yugen Blakrok, Vince Staples)

Les artistes avec lesquels tu as travaillé en tant que HAMACIDE, ont-ils travaillé sur Twin Capital?

Oui, certains artistes sur lesquels j’ai travaillé en tant que HAMACIDE sont sur des releases de Twin Capital, comme Olive Oil, GEBO, Aristophanes, Downstate, et les gars de Outer Order. Je n’ai jamais vraiment pensé à cela comme une chose distincte jusqu’à ce que tu me demandes. C’est bien de les considérer comme faisant partie du label.


 

First of all, How and when (in which circumstances) Twin Capital has been created?

I started Twin Capital with a long time friend in 2015. We were best friends when we were kids in the US and back together decades later in Japan. We’d both been doing music the whole time we were apart and still had the same connection we had as kids. We shared the same ideas with the envy to do things differently with all kinds of music, and we started talking about how we could do that. From what I remember, it just came naturally. We didn’t have a mission statement or anything. It started off as me collaborating as HAMACIDE with Japanese artists here. It evolved into pairing up artists of different styles and genres. The Busdriver x Olive Oil release was like that. Since I wasn’t involved in the production of those songs, we thought that Twin Capital could become a platform for all the projects we put together.

 

What was the main goal at its creation?

At first, we just wanted to make interesting music with people from all over and put it out digitally. With friends, people we admired, people we didn’t know, etc… Then we started thinking if Twin Capital could be more of an idea and a place where people can collaborate.

 

How can you describe the label’s style?

Remember in the movie “Enter The Dragon”, when the Australian bully on the boat asks Bruce Lee “What’s your style?” Bruce Lee answers, “You can call it the art of fighting without fighting”. I love that scene. I kind of feel that way about Twin Capital. We’re taking different elements from different “styles” and seeing where it goes. Not necessarily consciously trying to create a new style, but doing what feels right for each project.

 

What do you do precisely within the label?

Well, I do pretty much whatever needs to be done. I write and produce tracks for artists, I act as the recording engineer on stuff. I design artwork, make videos, do press. I am also an artist under the moniker, HAMACIDE.

 

Why did you name it Twin Capital?

I’m based in Tokyo, the modern day capital of Japan. My partner is based in Kyoto, the old capital of Japan (until 1869 I think).

 

Which artists would you like to sign on the label?

I’d like to work with this Fukuoka-based MC named 5lack. Also with a producer called Taquwami that lives around Tokyo. I’d also like to work on certain kind of projects. I’ve always wanted to produce a Japanese idol group that was actually interesting. I also want to get back to my ATL roots and work with some Atlanta rappers (male and female) . There is a female rapper there named Bri Biase who I like a lot. I met her here in Tokyo recently. She’s great. I’d like to make tunes with Chiara Noriko and Rina Sawayama too.

I like to work with people who want to take risks and do things outside of their comfort zones. For example, artists such as Crunchybird, Kudo Kamome, and BLPRS collaborated with outside producers for the first time with their releases. It is a bold step for an artist to trust somebody with their vision, and a privilege as well as a huge responsibility for the producer and the label.

 

What are the upcoming releases on the label? News?

We’ve got a few things in the works. One is a concept album that might include a bunch of unreleased and alternate versions of tracks from various artists from across the Twin Capital roster. We might release it on vinyl. We’ve also got something in the works with a pretty legendary artist that I respect, but I can’t really talk about it right now.

 

 

When is the next Twin Capital party?

Hopefully soon. We just had our first one in Tokyo at this great place called Tunnel. It’s built into the side of a tunnel right next to the highway. I’m not sure when and where the next one will be held, but it will be somewhere in Tokyo. I’d like to try hopping around different areas of Tokyo in different types of spaces. Not only bars and clubs.

 

 

What is the sound that best sums up the label spirit?

One of my favorite artists / producers / label heads is El-P (Company Flow, Definitive Jux, Run the Jewels). He always said “Independent as Fuck!”, and I think that applies to Twin Capital in a sense. Some of my favorite labels have a distinct sound, but I’m not sure if Twin Capital has a specific sound. As you say though, I do feel that there is a spirit of collaboration that seeps into the sound.

Of course, the tracks that I produce will have a certain sound, but I think releases like BLPRS have a certain spirit that comes from a rock band being engineered by an electronic, sonic wizard like Yosi Horikawa. That sort of combination might subconsciously contribute to an overall sound.

The Malcolm Voltaire album is a good example of the Twin Capital spirit. Although I did not produce any tracks on it, it has the sound and feel of Twin Capital. I also got to work with some of my favorite producers who I am proud to call my friends. I’ve known Outer Order and Prefuse 73 from Atlanta and New York. I did not know Malcolm until this project, but he spent time in Atlanta as well. I felt like there was an unexplainable bond that helped create something that was a great mix of American South with future flavor.

The Kudo Kamome album is similar except that I produced one of the tracks on it. I trusted the producers and Kudo Kamome trusted me. It was a wonderful experience that resulted in a sound that one reviewer called “Mutant J-Pop”.

 

The last track discovery you made that you do not get tired?

It’s hard to just name one track. Here are a few.

Kendrick Lamar: Opps (with Yugen Blakrok, Vince Staples)

Helado Negro – Come Be Me

 

Artists you produced or worked with as Hamacide, are they working with your Label?

Yes, Some artists I’ve worked on as HAMACIDE are on Twin Capital releases, such as Olive Oil, GEBO, Aristophanes, Downstate, and the guys from Outer Order. I’ve never really thought of it as a separate thing until you just now asked me. It is nice to think of them as members of Twin Capital.

 

interview by ilena