À l’occasion de leur week-end « Irregular » qui aura lieu le vendredi neuf et le samedi dix février, nous sommes partis à la rencontre du collectif Submarine Prøject basé à Lorient. Interview avec Luc et Bryan, respectivement, président et vice-président de l’association. 


Salut les gars! Présentez-nous le collectif que ce soit au niveau de la formation, de l’origine du nom, du type de musique jouée et des endroits où vous vous produisez ?

Luc : À la base « Submarine » c’est 3 amis : Moi, Bryan et Raphaël. On s’est formé en 2015. Aujourd’hui dans le noyau dur on est 5. À cela s’ajoutent des amis qui nous suivent que ce soit pour l’organisation des soirées, le montage du matériel ou autres. On a un DJ résident : « Lil Bass ». Nous autres on mixe pour le plaisir et pour éventuellement combler un line-up si nécessaire. En ce qui concerne l’appellation « Submarine » ça vient du fait qu’à Lorient il y a une base sous-marine avec notamment un joli sous-marin en exposition.

Bryan : En effet, le nom vient d’une volonté de localisation, on vient de Lorient, on y trouve une base sous-marine, c’est tout simple, identifiable par toutes et tous. Pour ce qui est de la ligne musicale, on a débuté sous un angle techno et au fil du temps on est devenu plus éclectique. Si « Lil Bass » est très axé techno, les autres membres du collectif jouent davantage house, disco voire funk.

Luc : Une fois par mois on investit « Les Terrasses Du Celtic » qui est une salle disposant d’une terrasse comme son nom l’indique et sur laquelle on organise nos événements. Cependant la salle n’est pas franchement adaptée pour accueillir des soirées technos. C’est pourquoi, on recherche un local, une sorte de « warehouse », dont on serait propriétaire et qui permettrait de proposer de meilleures choses en matière d’organisation, de son, de scénographie, etc…

Bryan : Autrement, l’été, en partenariat avec la mairie, on organise régulièrement des open-air à la colline du faouedic. C’est un superbe lieu centré autour d’un ancien moulin et d’une tour avec beaucoup de verdure et une vue sur le port de Lorient. Même si ces après-midi électroniques fonctionnent bien, on envisage là encore de changer de lieu, histoire de se renouveler.

Présentez-nous votre nouveau concept de soirée : les « Irregular ». Pour la première qui a lieu le vendredi 9 et le samedi 10 février vous invitez le label D.K.0 Records avec Flabaire, Mad Rey et Mézigue ainsi qu’Abile, Alien Rain, Inga Mauer et Lil Bass votre résident

Luc : L’an dernier, on avait effectué deux soirées avec l’association des Musiques d’Aujourd’hui au Pays de Lorient (MAPL). Étant donnée qu’elle organisait une soirée lors d’un week-end, on lui avait alors proposé de lancer un pass 2 jours pour leur soirée et la nôtre. Ça avait correctement marché. Sauf que cette année, la MAPL ne faisant pas de soirée électro on a décidé d’organiser deux soirées sous notre bannière.

Bryan : De fait, la soirée du vendredi sera placé sous l’égide de la house tandis que samedi on fera place à la techno.

Le 7 octobre dernier vous organisiez une soirée de lutte contre le cancer en compagnie de Jean Terechkova, Blanche, Filsan ainsi que la franco-italienne Livia en tête d’affiche. Dites-nous-en plus sur cette superbe initiative.

Luc : Déjà en 2016, on avait organisé une soirée au moment des fêtes au profit des « Restos Du Cœur ». L’année dernière on a réalisé cette soirée « Lutte contre le cancer » dans le cadre de « La Lorientaise » qui est une course de soutien pour la lutte contre le cancer du sein. Ainsi, on a souhaité y contribuer à notre manière en proposant une soirée électro avec un plateau exclusivement féminin.

Bryan : L’idée était de joindre l’utile à l’agréable. On en est d’autant plus ravi puisque la soirée a bien marché.

Parlez-nous de vos projets passés et surtout futurs.

Luc : On a proposé un certains nombre d’open-air, surtout l’an dernier. Sans oublier nos soirées classiques estampillées « Submarine ». 

Bryan : Par ailleurs, on a des projets en vue mais on ne pas peut en dire plus, c’est en cours de construction. « Lil Bass », de son côté, a prévu de sortir un EP sur le label rennais « Red Rec » et continue à travailler ses lives. On pense également à pérenniser le format « Irregular ».

A l’avenir pensez-vous davantage vous exporter de Lorient où vous comptez fermement y rester ?

Luc : Clairement, on souhaite rester sur Lorient, on y est bien. Cela dit on ne se ferme pas de portes et c’est avec plaisir que l’on collabore avec différents collectifs bretons lors de soirées en-dehors de Lorient.

Quel est votre meilleur souvenir parmi les soirées que vous avez organisé?

Luc : Une de nos soirées « Submarine » avec Traumer! 

Bryan : Assurément l’open-air en nocturne avec le Sonic Crew!

Pour le mot de la fin, que diriez-vous ?

Luc : Merci Sakatrak pour l’interview et rendez-vous à « Irregular » ce week-end!


Lien Facebook Submarine Prøject présente « Irregular »

https://www.facebook.com/events/633932113443850/