Le label Molekül se compose de quatre atomes : Khoegma, AIROD, JKS et Mayeul, que l’on retrouve régulièrement sur la scène parisienne mais aussi partout en France et même à l’étranger à l’occasion de l’impressionnant ADE (Amsterdam Dance Event). Ce label parisien n’existe que depuis 2016 et pourtant, il s’est rapidement fait une place qui ne cesse grandir. On connaît le label pour ses tracks puissantes aux sonorités acides et old-school, caractéristiques auxquelles chaque artiste apporte sa touche personnelle.

Khoegma, fondateur du label, donne le ton avec ses sets old-school. Néanmoins, il se montre plutôt discret puisqu’il n’a produit aucun morceau sur le label. Ce sont en fait JKS, AIROD et Mayeul que l’on retrouve le plus fréquemment.

JKS nous livre des tracks énergiques aux sonorités acides, qui aujourd’hui caractérisent son projet artistique et, plus largement, Molekül.

Il sort également des EP sur le label Neural Tapes qu’il a lui-même fondé il y a quelques mois avec Cornfield, artiste avec lequel il forme le duo Neûron. Ils ont d’ailleurs partagé il y a quelques semaines un EP envoûtant.

AIROD, aussi connu sous le pseudonyme Pulsing System, est quant à lui reconnaissable par sa techno brutale, puissante et sombre qui flirte souvent avec le hardcore old-school. On le retrouve aussi chez les néerlandais d’Obscuur Records et sur label irlandais Grounded tout comme Mayeul.

Mayeul se démarque de ses camardes par une touche minimaliste tout en restant fidèle à la techno énergique et acide bien connue chez Molekül.

On retrouve aussi des électrons libres comme Jacidorex ou Chris Liberator, qui s’inscrivent dans la même lignée musicale. Molekül rassemble ainsi de plus en plus de talents, ce qui nous laisse présager encore beaucoup de pépites musicales. Label à suivre…

Pour voir l’équipe de Molekül à l’oeuvre, rendez-vous le 10 février à Lyon !

Et pour découvrir le label encore plus en profondeur, voici une playlist qui lui est dédiée !

 

By Iona