Marvellous Island est de retour le samedi 6 et le dimanche 7 mai à Torcy. Et ce n’est pas n’importe quelle édition, puisque le festival fête ses 5 ans ! 5 années de fête en plein air et de têtes d’affiche… Il fallait marquer le coup.

Pour l’occasion, ils n’ont donc pas fait les choses à moitié : Maya Janes Cole, N’to, Michael Mayer, Oxia, Noir, Julian Jeweil, Charlotte de Witte… Que des (très) gros noms en perspective.

Mais ce qu’on retient le plus cette année, c’est la présence de nombreux artistes français, de très gros noms comme des étoiles montantes. Des DJs plus ou moins célèbres, donc, mais qui se différencient également par leur genre de prédilection : deep house, tech house, techno… Impossible de ne pas trouver votre bonheur ! Pour l’occasion, on vous a concocté une playlist avec les frenchies programmés cette année, à retrouver ci-dessus.

Pour commencer, comment ne pas mentionner la présence d’un des plus gros artistes de la scène lyonnaise (et française), fondateur d’Infiné : Agoria, devenu habitué du festival. Ce n’est pas le seul artiste français reconnu qui sera présent : on retrouvera aussi d’autres pointures comme DJ Gregory sous son alias Point G ou encore Timid Boy, patron du label Time Has Changed.

La nouvelle génération n’est pas mise de côté pour autant, avec entre autres pour dignes représentants les patrons de deux labels qui mènent la danse à Paris : Cézaire avec Roche Musique, et Joachim Pastor avec Hungry Music. Mais ce dernier ne sera pas là pour HM ; accompagné de son acolyte N’to, il nous présentera son nouveau label : Sinners.

Seront aussi présents sur les scènes de Marvellous un grand nombre d’autres artistes français. Samedi, on aura la chance d’assister au live planant du duo Amentia, mais aussi à la house groovy du DJ résident de Dure Vie Dusty Fingers, ou encore aux mélange d’influences du duo Bagô (Horde Family).
Dimanche, ce sera au tour d’Animal & Me de nous livrer un live énergique. Thurman, membre de l’écurie Time Has Changed (label de Timid Boy), présentera un set techno digne de ce nom.

En somme, une quinzaine d’artistes français seront présents pour mettre en avant la scène électronique française, déjà très développée et toujours aussi florissante. La valeur ajoutée de ces artistes ? Des prestations toutes très différentes les unes des autres, chacun dans son style, qui permettent d’affirmer clairement que la France a un talent fou en terme de musique électronique.

Prendre ses billets ici