C’est en février 2016 que naissent Les Dimanches Electroniques à Caen. A l’instar de nombreux collectifs dans diverses villes de France (les Goûters Electroniques à Nantes ou ou les Rendez-Vous Sauvages à la Rochelle), l’équipe des Dimanches Electroniques oeuvre pour la promotion de la culture électronique et locale. Le principe ? Organiser, un dimanche par mois, un évènement dans ouvert à tous et mêlant lieu atypique, musique et ateliers en tout genre.

En tout juste un an d’existence, le collectif s’est fait sa place sur la scène électronique caennaise mais également sur la scène nationale. Le festival caennais Nordik Impakt applaudit l’initiative et leur offre la possibilité de réaliser la programmation de la soirée de lancement de l’édition 2016. La mairie s’est aussi associée au collectif, remarquant la volonté de ce dernier de promouvoir la culture musicale pour tous. Le collectif offre aussi des évènements de plus en plus développés, avec une capacité d’accueil plus élevée. En octobre dernier, Les Dimanches Electroniques organisaient un mini-festival au Dôme à Caen, sur un format 16h – 22h avec deux scènes (house/techno).

Les idées et projets fusent chez LDE, si bien qu’un label à l’effigie du collectif pourrait voir le jour… En tout cas, on a hâte de voir ce que va donner la suite. Et en attendant, les caennais, n’hésitez pas à aller groover dimanche prochain sur le campus de l’EM Normandie avec Raoul K et Marzattack !

Suivre LDE sur Facebook – Rejoindre l’évènement 

GAGNE TA PLACE POUR LA PROCHAINE ÉDITION DIMANCHE PROCHAIN (05.02) ICI !


Le son parfait pour l’opening d’un set

Hadrien, président : Ce track est d’une puissance ! Je suis DJ depuis 8 ans maintenant et je la joue dans la plupart de mes sets. C’est une parfaite entrée en matière, dans le sens où la montée se fait progressivement et tient en haleine les gens. Ça se rapproche pas mal d’une house assez funky et c’est vraiment super agréable à jouer ! Ce track aura 4 ans en août mais il me donne l’impression d’être intemporel ! Il est toujours aussi efficace.


Le track qui t’as fait aimer la musique électronique

Jean-Baptiste, pôle communication & presse : Le vrai débat pour nous fut de savoir quel track des Daft Punk conviendrait le mieux. Nous sommes tous nés dans les années 90, et voilà avec quoi notre enfance fut bercée. Pas de secrets, ce sont eux qui nous ont tous fait aimer la musique électronique. Rien de personnel, c’est plutôt générationnel et totalement incontournable. Club Soda, un Thomas Bangalter au sommet de son art, et un track totalement intemporel !


Le son que tu pourrais écouter dans n’importe quelle situation

Olivier, pôle concept : Un son funky-house qui donne la pêche à chaque moment ; au réveil comme en soirée, le clip mesure tout le côté détente du track, un son très passe-partout. Difficile de ne pas l’apprécier peu importe le style musical préféré de chacun. Il annonce l’été et fait patienter pendant l’hiver !


Le son qui te réveille le matin

Avel, pôle logistique : On se sent simplement heureux quand on écoute ce track. A mes yeux, parfait pour bien démarrer une journée. Le synthé fait rêver, et réveille un peu l’enfant qui est en moi. Du bonheur à l’état pur. Un son aussi bien pour se réveiller que pour danser, à la fois doux, mélancolique, et qui me donne envie de bouger. Voilà avec quoi je me réveille tous les matins !


Le son qui te fait voyager

Romain, pôle logistique : Attendre le drop fatidique (1:25): après une intro plutôt classique, rien ne nous prépare à un tel décollage. Une véritable explosion de sensations ! LE track qui fait voyager, par excellence. En soirée, clubs, festivals, ou même seul chez soi, ce son fait complètement rêver !


Le track qui va chauffer la salle à coup sûr

Jean-Baptiste, pôle communication & presse : Morceau incontournable, d’un artiste incontournable. Le track auquel on ne s’attend jamais, mais qui est là. Celui que tu reconnais dès la première note, au premier kick, tu regardes ton pote et vous savez que vous aurez tous les 2 droit à 5 minutes de gros kiff. Le son qui, au beau milieu d’un set, suffit à te dire « e set est vraiment stylé ». Voilà de quoi on parle, le track qui chauffe la salle à coup sûr et qui laisse une bonne emprunte sur un set.


La dernière trouvaille auditive que tu as faite et dont tu ne te lasses pas

Olivier, pôle concept : Cette pépite… Artiste peu connue en général, mais qui fait de plus en plus parler d’elle sur la scène Techno, signe ce track merveilleux réalisé en août dernier. Les lignes sont parfaites, l’agressivité de la techno est mise à l’écart par une ambiance très douce et féminine. Et que dire du clip… Une merveille de réalisation, les plans sont superbes et sont en parfaite adéquation avec le coté hypnotique et spatial du morceau. Bref, une tuerie !


Le son parfait pour le closing d’une soirée

Hadrien, président: Ce track est une véritable berceuse ! C’est un magnifique track de closing. À l’image de Beautiful Life de Gui Boratto, ce sont des musiques qui font réellement voyager. Pour moi, un track de closing doit t’emmener, te faire remonter le temps. Caribou a signé des morceaux très bien construits. Le remix de Tale Of Us et Manu Le Tough est le parfait exemple d’une reprise réussie. Comme pour le track d’opening, ce sont des morceaux qui sont intemporels et qui seront toujours aussi efficaces les années à venir.


Le son qui résume bien l’univers des Dimanches Electroniques

Toute l’équipe : Voilà le track qui résume parfaitement l’atmosphère et l’ambiance des Dimanches Electroniques. De la bonne House comme on l’aime, qualitative et heureuse, qui donne le sourire. Ce son représente plein de choses pour nous : la cohésion, l’amitié autour d’une passion qu’est la musique électronique. C’est un vrai plaisir pour tous les membres de faire ce qu’on fait, et de réaliser d’aussi grands évènements. Notre mot d’ordre reste la qualité, mariée au plaisir et avec un brin d’euphorie. Tout ce que nous évoque ce track !
Nous avions invité « Folamour » pour notre plus grosse édition, et il nous a balancé un set de pure folie.
Voici l’aftermovie de l’édition, avec ce même track en fond…