Aujourd’hui, on vous présente Mawi, duo composé d’un producteur (Etienne) et d’un DJ (Arthur). Passés de la trance à la micro house, ils gardent un esprit très ouvert : house, techno, tech house se mélangent dans leurs sets et productions. Et qui de mieux pour en parler qu’un des membres ; Étienne a donc répondu à nos questions. On vous invite à faire un tour sur leur page Facebook !

Salut demi-Mawi ! Commençons par te présenter !

Hello ! Moi c’est Etienne, j’ai 25 ans et je suis né en Alsace à Strasbourg (même si je n’ai pas gardé l’accent). J’ai débarqué à Paris il y a 4 ans environ, lorsque la scène électronique était en plein boom. J’ai totalement accroché. J’ai alors décidé de repenser mes productions et de m’inspirer de ces folles soirées parisiennes.

Comment t’est venu le goût pour la musique électronique ?

J’ai une passion pour la musique qui est présente depuis que je suis tout petit. Pendant, mes années collège, j’écoutais beaucoup de Dance/Trance ; puis, je me suis dirigé petit à petit vers un univers plus House/Electro. C’est à partir de mes 19 ans, lorsque l’un de mes amis m’a parlé d’un logiciel de production de musique (FL Studio), que j’ai commencé à produire et à vraiment m’intéresser à la musique électronique.

C’est quoi tes grandes influences musicales ?

J’ai toujours été un fan des Daft Punk. Je pense même que c’est le 1er CD que l’on m’a offert ! Mais c’est à Paris, devant les roumains de [a:rpia:r], que je me suis découvert une passion pour la Micro House. Mon amour pour la french touch et mes nouvelles influences se retrouve dans mes créations.

Et niveau production, ça s’organise comment ?

Au tout début, quand j’ai commencé à produire, j’utilisais beaucoup de bibliothèques de son déjà fournies avec FL Studio, ce qui m’a permis de me familiariser avec le logiciel. Puis j’ai commencé à télécharger d’autres packs, ce qui m’a ouvert la voie à de nouveaux horizons. J’ai une façon un peu particulière de produire. Je n’utilise plus de bibliothèque de son/shot comme beaucoup de producteurs, mais énormément de loops que je coupe et recoupe, puis recolle, puis coupe, puis recolle, etc. Certains loops durent longtemps (15 secondes, 30 secondes), d’autres sont beaucoup plus courts (1 seconde). C’est en assemblant, fusionnant tout ce bazar que ressort une track.

Tu as des projets en cours ou à venir ?

Oui. Avec deux amis DJs, Arthur et Ben, nous avons comme projet de lancer le collectif MAWIFAMILY’. Nous avons déjà un petit concept en tête…. Je n’en dirai pas plus ! Je collabore déjà avec eux : posts de playlist sur ma page Facebook chaque semaine, et un dj set enregistré en live avec les gars du label 90bis’ records.

Mawi, c’est surtout des amis très soudés. Dans notre bande de potes, on a tous un style de musique différent. Chacun apporte sa petite touche perso, et cela crée un mélange détonnant !

On n’a aucune date prévue prochainement, mais vous pouvez déjà venir jeter une oreille sur nos playlists et vidéos postées régulièrement sur Facebook, mais aussi sur mon profil SoundCloud.

On se dit au revoir en musique ?

A très bientôt !