On a découvert les gars d’FMR (Feel My Rave) très récemment et on a vraiment accroché. Un collectif nantais qui donne un souffle électronique à la ville.
Les deux fondateurs, aussi DJs sous les aliases Quentin Schneider et Kalion, cherchent à combiner line-ups de qualité et atmosphères originales avec mapping et scénographies. La Nuit FMR, qui a eu à l’Hippodrome de Pornichet en juillet dernier, a été un grand succès (au programme : Agents Of Time et Alex Schaufel), à tel point qu’une deuxième saison s’organise. Et la deuxième saison, c’est dans une semaine ! Du 6 au 9 juillet, FMR s’installe à nouveau à Pornichet entre la Grange, l’Hippodrome et Nina La Grange avec Agoria, Charlotte De Witte, Alex Niggemann, &ME et beaucoup d’autres !

On te fait d’ailleurs gagner quelques places ici !

Thibaud (alias Kalion), a répondu à nos questions pour définir l’univers musical d’FMR.

Suivre FMR sur Facebook – Rejoindre l’évènement


Le son que tu pourrais écouter dans n’importe quelle situation


C’est un son de Red Axes que j’aime beaucoup en ce moment. Le vocal fait voyager. Je l’écoute deux à trois par jour…


Le son qui, pour toi, va chauffer la salle à coup sûr

Vraiment il  n’y a pas de son qui va chauffer la salle à coup sur. Ca dépend d’énormément de paramètres : l’heure, l’ambiance. Je vais utiliser le joker et plutôt parler d’un artiste qu’on aime bien, Alex Schaufel.


Le son qui t’as fait aimer la musique électronique


Ce n’est pas le son qui m’a fait aimer l’électro car ça, j’en aurai une liste infinie. En revanche, j’ai découvert l’électro très jeune (12-13 ans) en écoutant l’album de Jean Michel Jarre. Ce qu’il a réussi à faire sans l’utilisation d’ordinateurs était absolument extraordinaire pour son époque puisque l’album oxygène date de 1976 (je n’étais pas né). C’était à l’époque où j’écoutais un peu de tout que mon père m’avait parlé de cet artiste. Pour le son ce sera Jean Michel Jarre la partie 4 d’Oxygen.


Le son qui te fait rêver et voyager (parce que oui, on en a tous au moins un)

C’est un peu pareil, très compliqué de répondre à cette question car plusieurs morceaux me viennent en tête. Un m’a particulièrement marqué et c’est celui là qui m’a motivé à lancer FMR et mon projet Kalion. C’est le remix de Dan croll – From nowhere d’Ame, cependant on ne trouvera pas de lien correct pour ce titre car le manager de Dan Croll n’a pas autorisé la sortie de ce track. Du coup, je vais choisir Time de Pachanga Boys en vous mettant le lien d’un report du Burning Man : cette vidéo reflète un peu ma personnalité.


Le son qui te réveille le matin


C’est un remix de John Talabot qui monte tranquillement. Il met une peche d’enfer le matin et correspond au réveil. Doucement en sortie de lit un peu mieux dans la douche et au top quand tu sors de chez toi.


La dernière trouvaille auditive dont tu ne te lasses pas


C’est vraiment un morceau tout récent sur lequel je suis tombé il y a quelques jours, qui est sorti la semaine dernière. Il fait partie des dernières releases de Michael Mayer. J’aime beaucoup ce track car on y retrouve le travail de Mayer combiné avec la touche de Gui Boratto, c’est vraiment un morceau très abouti pour moi.


Le son que tu as honte d’écouter


Je n’ai pas vraiment honte de ce son mais les paroles sont tellement cul-cul que j’adore. C’est le groupe Toulouse : c’est toujours comme ça l’amour. Ce son me fait rire et ambiance.


Le son parfait pour le closing d’une soirée

Sans hésitation, le remix de Dominik Eulberg du morceau Parade de Rone. C’est un bijou. Dominik Eulberg finit quelques-uns de ses sets avec ce morceau et je trouve cet instant magique.


Et pour la fin : le son qui résume l’esprit de FMR !


C’est un son de Quentin Schneider et FEM qui résume très bien notre collectif. On aime beaucoup les sons mélodieux qui font voyager. Ce son a été playlisté par Laurent Garnier lors de son émission It is What It Is d’avril 2016.