Du 17 au 20 novembre aura lieu la première édition du Modern Festival à Angers. La première chose qu’on a tous remarqué, c’est la qualité de la programmation : Josh Wink et Octave One en tête d’affiche, Dominik Eulberg, Margaret Dygas, Cabanne, S3A… Ces performances auront lieu au Parc Des Expositions d’Angers samedi soir et au Chabada le vendredi soir. Mais ce festival est aussi l’occasion de rejoindre un cours d’initiation et de perfectionnement en MAO et DJ, ou encore d’assister à des concerts gratuits dans des lieux de la ville (toute la programmation à retrouver ici).
Derrière le Modern Festival se cachent deux collectifs travaillant main dans la main depuis plusieurs années, et déjà bien ancrés sur la scène électronique d’Angers : d’un côté Ma Scène, organisateur des soirées Modern depuis 2002 ayant déjà invité Oxia, Paul Kalkbrenner ou Rodriguez JR. De l’autre côté, Dirty Frenchy, présent dans l’organisation des soirées Modern également et de nombreuses autres soirées sur Angers.

Arno Gonzalez, boss du collectif Ma Scène, a répondu à nos questions pour comprendre l’univers musical du festival.

Rejoindre l’évènement !

 

Et surtout restez à l’affût, on lance le 10 novembre un concours sur Facebook pour vous faire gagner des places pour le samedi soir !


Le son que tu pourrais écouter dans n’importe quelle situation


Un track intemporel d’un Joakim au sommet, aussi bon chez soi que sur un dancefloor.


Le son qui, pour toi, va chauffer la salle à coup sûr


Le roi de la techno Made in Germany et sa dj tool ultime sortie sur Osgut Ton.


Le son qui t’as fait aimer la musique électronique


Tiré du premier album des Daft Punk qui reste mon préféré à ce jour. Un track hommage aux producteurs qui les ont inspiré.


Le son qui te fait rêver et voyager (parce que oui, on en a tous au moins un)

La classe de Dominik Eulberg qui sera présent pour la soirée du Modern Festival le 19 novembre au Parc Des Expositions d’Angers.


Le son qui te réveille le matin


De bonne humeur s’il vous plaît !


La dernière trouvaille auditive dont tu ne te lasses pas


Flabaire, le nouveau petit prodige de la deep-house parisienne et en plus il est sympa le gars !


Le son que tu as honte d’écouter


Premier disque de mon enfance. Le kick a laissé des traces dans ma tête je pense.


Le son parfait pour le closing d’une soirée


« Higher Sate of Consciousness » est devenu un hymne de toute la première génération Rave des années 90. C’est un honneur pour nous de recevoir Josh Wink derrière les platines du Modern Festival le samedi 19 novembre.


Et pour la fin : le son qui résume l’esprit du Modern Festival !


Octave One sera le live à ne pas manquer sur cette première édition du Modern Festival.