Deep Bubble, fervent de deep house, et Jurian, amoureux de techno, ont décidé d’associer leurs deux styles pour former le duo Mediane. Ils viennent de sortir leur premier EP sur Poincaré Records, dont on vous avait déjà parlé à l’occasion de la sortie de l’EP d’EKLPX. Comme on est toujours aussi fans, on a voulu en apprendre un peu plus sur eux.

Hello Médiane ! On fait les présentations ?

Hello Sakatrak, nous nous appelons Meidhi et Julien, amis depuis plus de 10 ans. On est tous les deux originaires de Normandie, où on a fait nos débuts en tant que DJs et organisateurs. Le projet est quant à lui né en début d’année d’une envie commune de jouer ensemble et de fusionner nos univers musicaux respectifs. À l’origine, nos deux styles sont complètement différents, l’un est plus deep et l’autre très techno. Du coup, le mélange des deux donne une techno mélodieuse voir atmosphérique.

Mais alors en duo ça s’organise comment entre vous ? Quelle-est la façon dont vous travaillez ?

La difficulté au départ a été de trouver un terrain d’entente sur nos productions, mais par la suite cela s’est avéré être un vrai atout grâce à notre complémentarité. Julien apporte un rythmique très techno et Meidhi une dimension plus mélodique. Nous jouons de cette complémentarité dans nos morceaux mais aussi dans notre mode de fonctionnement, que ce soit dans nos DJ sets, nos productions ou notre gestion du projet.

Pour la prod, on commence toujours par travailler la mélodie et/ou l’atmosphère du track. On bosse ensuite les drums, ce qui nous permet d’avoir un première base de travail. On fait plusieurs maquettes, et on ne revient que dans un second temps sur ce qui nous semble être les meilleurs projets. Cela nous permet d’approfondir au maximum les intentions des morceaux. Ce processus nous fait prendre du recul sur ce que l’on fait et, à notre sens, gagner en intensité et en identité.

On se doit aussi bien évidemment de parler de votre EP, Shade. Vous pouvez nous en dire plus ?

De toutes les maquettes qu’on a produite, nous avons choisi Shade et Code pour ce premier EP. Nous souhaitions marquer une identité musicale dès le début. On a voulu instaurer une ambiance particulière à base de nappes envoûtantes et de rythmiques techno bien sombres. Shade, le premier titre de l’EP pose le cadre de notre univers. On a travaillé sur un roulement de kicks agressif et une mélodie pure et puissante. Code est lui composé d’une ligne de basse engagée et d’éléments drums beaucoup plus techno.

Pour revenir à votre travail en tant que producteur, quelles sont vos inspirations majeures ?

On aime les morceaux et les dj sets qui nous font voyager, qui nous embarquent dans un univers fort et qui dans leurs conceptions assument totalement l’intention et le style. On aime énormément ce que peuvent faire SHDW & Obscure Shape, Kmyle mais aussi des labels comme Skryptöm et ARTS.

Enfin, avez-vous d’autres projets en cours ou à venir ?

Côté prod, nous avons un second EP prévu en fin d’année incluant des remix d’artistes qu’on affectionne particulièrement. Nous travaillons actuellement sur nos sorties de 2017.

Pour le live, on affine notre hybrid dj set (Dj set + drums machine), que nous allons agrémenter de nouveaux éléments prochainement. 

Pour finir, un son avant de partir ? Votre morceau préféré avant le 21ème siècle ?
 

Radiance car c’est un des titres qui nous a le plus inspiré et qu’on joue souvent en closing de nos sets.

Crispy bacon, une cartouche toujours aussi efficace.