BOUSSOLE RECORDS, LE COLLECTIF DU SUD

Boussole Records c’est avant tout un groupe de potes toulousain qui aime le son, et qui ont décidé de créer leur collectif en janvier 2013. Petit à petit, les envies et l’ambition fusionnent : en plus de cette passion et de l’amitié qui les réunit, il y a de l’organisation. Les gars ont d’abord décidé d’organiser des soirées à leur nom, avec succès : Boussole Records et son identité artistique commencent à faire des vagues à Toulouse (leur ville d’origine), où ils ont acquis une certaine notoriété sur la scène électronique. On les a ensuite vu se propulser vers la capitale, notamment en collaborant avec le Batofar à Paris.

Comment tout cela fonctionne ? L’idée est simple et sert à tout le monde : la gratuité. La gratuité des CDs que les gentils messieurs te distribuent avec le sourire pendant la soirée, la gratuité des téléchargements… Bref, la gratuité de la musique, qui permet à Boussole de se faire connaître, et à nous de profiter pleinement d’événements bien organisés et de qualité. Petite exception pour accéder aux soirées Boussole au Bikini (un des clubs les plus connus de Toulouse) par exemple, où il vous faudra débourser 5 petits euros.

13612339_911687802274619_1008150478823453261_n

De la house à la techno en passant par des morceaux expérimentaux ou bien plus tranquilles, Boussole s’inscrit parmi les promoteurs de la polyvalence et de la musique éclectique. On peut voir une évolution bien maitrisée lors des soirées : on commence tranquillement avec des artistes tels que M&C qui vont chauffer la salle avec des morceaux tech house par exemple.
Puis, au fur et à mesure, on s’envole vers d’autres mondes parfois plus sombres (merci à Kendal) ou bien parfois plus jovial (le genre de bateau dont Facil tient la barre). Bien sur on n’oublie pas tout les autres artistes du label qui livrent des performances de qualité et justifient la réussite des soirées Boussole.

C’est d’ailleurs suite à cette réussite que les Boussole Parties sont devenu Boussole Records en janvier 2014. Comme ils nous l’expliquent eux-mêmes, « Étant donné que la plupart de nos DJs étaient aussi producteurs et passaient pas mal de leurs morceaux lors de nos soirées, on s’est dit qu’il serait intéressant de les sortir». Mangabey a donc inauguré le label nouveau-né avec la première release. Aujourd’hui, ils ont 26 sorties à leur actif, dont plusieurs compilations. La troisième, très house, vient de sortir avec tous ses résidents, et elle est parfaite pour l’été !

Depuis, on a re-testé les soirées de Boussole Records et on ne regrette rien, on se croise là-bas ?

Sarah